Mosaïque de Penthée

Haut-Empire [27 / 235]

Nîmes (30) - Musée de la romanité - Nîmes

Mosaïque de Penthée

Où le trouver

Nîmes (30) - Musée de la romanité
16 boulevard des Arènes

30900 Nîmes

Site internet

Numéro d'inventaire

0011

Commune de découverte

Lieu-dit

Avenue Jean Jaurès

Type d'intervention

Fouille

Année de fouille

2007

Responsable scientifique

BREUIL, Jean-Yves

Datation de l'objet

Haut-Empire [27 / 235]

Domaine

Mosaïque

Matériaux

Architecturale
© Denis Gliksman, Inrap

Mythologie de la vengeance

 

Cette mosaïque polychrome du IIe siècle ornait le sol de l’une des pièces d’une opulente domus antique nîmoise. Elle représente le châtiment de Penthée, légendaire roi de Thèbes. Penthée subit la vengeance de Dionysos après avoir refusé d’introduire son culte au sein de la cité. Pour punir cet affront, Dionysos frappe sa mère Agavé et les Ménades d’une folie qui conduit celles-ci à démembrer le roi thébain au cours d’une bacchanale. Accentuant la charge émotionnelle de la scène, la mosaïque de Nîmes représente seule Agavé tuant son fils, les Ménades figurant séparément. La violence et la vengeance, y compris dans le cadre familial, sont des thématiques récurrentes et communément liées dans la mythologie gréco-romaine. La vengeance et le meurtre y apparaissent comme des moyens pour une divinité d’obtenir le respect des mortels, y compris des plus puissants. Telle une catharsis, la représentation de violentes scènes mythiques dans l’environnement quotidien devait conduire l’observateur à interroger ses propres émotions et passions, en particulier les plus sombres.
 

Détail du médaillon, quadrilobé figurant le meurtre de Penthée par sa mère Agavé. IIe siècle