Armer, se protéger, se défendre

Armer, se protéger, se défendre

Armer, se protéger, se défendre

Avérée à partir de la fin du Néolithique ou du début de l’âge du Bronze, la guerre évolue profondément dans sa pratique au cours des âges. Révélatrice de ces évolutions, la panoplie défensive et offensive du guerrier constitue un excellent témoin des modalités techniques et matérielles de la guerre dans une région à une époque donnée.

Les diverses sources liées à la guerre nous permettent ainsi d’appréhender les modalités d’usage de ces objets, chaque arme correspondant à un mode de combat et répondant à des techniques d’usage particulières, l’appartenance du soldat à tel ou tel corps de l’armée (infanterie, cavalerie, etc.) et donc sur son rôle lors du combat, mais aussi d’appréhender des problématiques sociales aussi bien sur la conception de la guerre et du combat que sur la place du soldat dans la société.