Violence et prestige

Violence et prestige

Violence et prestige

La violence peut devenir un symbole de prestige, tant à titre individuel qu'à titre collectif. En effet, le recours à la violence est généralement un moyen pour l’agresseur d’asseoir sa puissance au détriment de la victime : domination d'un individu sur un autre, d'un groupe sur un autre, domination de l’humain sur l’animal...

Le vainqueur cherche à commémorer ses violents exploits pour asseoir sa puissance. Dans la Rome antique, par exemple, les généraux vainqueurs organisaient des cérémonies fastueuses pour célébrer chaque victoire militaire : ils accroissaient ainsi leur prestige personnel, celui de la patrie, et dissuadaient les ennemis de se mesurer à eux.

Ainsi, chaque société commémore des faits d’armes comme symboles de puissance On présentera dans cette section certains de ces insignes de pouvoir.