Silex mésolithique

2| Mésolithique [- 10000 / - 5500]

Clermont-Ferrand (63) - Musée Bargoin - Clermont-Ferrand

Silex mésolithique

Où le trouver

Clermont-Ferrand (63) - Musée Bargoin
45, rue Ballainvilliers

63000 Clermont-Ferrand

Site internet

Numéro d'inventaire

D 2017.1.66.0

Commune de découverte

Lieu-dit

Les Patureaux

Type d'intervention

Fouille

Responsable scientifique

SAINTOT, Sylvie

Datation de l'objet

2| Mésolithique [- 10000 / - 5500]

Domaine

Vie quotidienne

Matériaux

Silex
© M.Veschambre, musée Bargoin, Clermont Auvergne Métropole

Petits mais efficaces !

 

Au cours du Mésolithique (il y a 10 000 à 7 000 ans), les sociétés humaines produisent des flèches en silex, le plus souvent de formes géométriques, à des fins de chasse et de pêche. Marquée par une évolution climatique et environnementale majeure liée à la fin de la dernière glaciation et au début du réchauffement climatique, cette période voit le développement de la forêt et l’arrivée de nouveaux gibiers adaptés à ces environnements. Ces onze armatures de flèche en forme de triangles irréguliers, ou scalènes, proviennent sans doute d’un campement saisonnier de chasseurs-cueilleurs du Mésolithique moyen, il y a 8 000 ans. Ces très petits objets, produits à partir de lames ou de lamelles de silex, caractérisent l'outillage des derniers chasseurs-cueilleurs. Ils sont destinés à armer l'extrémité ou les côtés des projectiles utilisés pour la chasse, notamment des flèches. De petite taille, ils témoignent de l’extrême hableté pour produire des armes efficaces pour la chasse et la défense. Finesse et légèreté permettent une utilisation accrue face aux évènements.

Contexte archéologique

Ces 11 armatures de flèche en forme de triangles irréguliers ou scalènes proviennent sans doute d’un campement saisonnier de chasseurs-cueilleurs du Mésolithique moyen, vers 6000 avant notre ère.