Angon

Haut Moyen Âge [476 / 1000]

Saint-Dizier (52) - Musée Municipal - Saint-Dizier

Angon

Où le trouver

Saint-Dizier (52) - Musée Municipal
17 rue de la Victoire

52100 Saint-Dizier

Site internet

Numéro d'inventaire

D 2006.7.4

Commune de découverte

Lieu-dit

La Tuilerie

Type d'intervention

Fouille

Année de fouille

2002

Responsable scientifique

TRUC, Marie-Cécile

Datation de l'objet

Haut Moyen Âge [476 / 1000]

Domaine

Matériel militaire;Mobilier associé au défunt

Matériaux

Ferreux;Alliage cuivreux;Bois
P. 144 cm
© Musée de Saint-Dizier, C. Philippot

Tombe de soldat

 

Long javelot muni d’une courte hampe en bois, l’angon est caractéristique de l’équipement offensif du guerrier franc. Celui-ci, daté entre 470 et 530, a été mis au jour en Haute-Marne au sein de la nécropole de Saint-Dizier. Les armes de cette période sont rarement isolées dans les sépultures, mais au contraire constituent une panoplie défensive et offensive. À cette période il est ainsi possible de découvrir dans une même sépulture un ou plusieurs des éléments suivants : angons, fers de lance, boucliers, pointes de flèches, scramasaxes, haches, épées longues. Ces armes peuvent également être accompagnées de dépôts funéraires rituels et d’objets liés au vêtement mortuaire du défunt. L’étude de ces sépultures est particulièrement riche en informations sur l’équipement militaire et donc sur la pratique de la guerre à l’époque mérovingienne. Elles fournissent également de précieux indices sur le niveau économique et social du défunt à cette période, les sépultures guerrières faisant souvent partie des plus riches.

Contexte archéologique

Entre 470 et 530 fer (angon), alliage cuivreux (décor de la pointe et frette), bois (dans la douille et reste de la hampe) Tige en fer de section ronde à l’extrémité distale et octogonale de l’autre. La pointe de l’arme est de section losangique et porte une feuille en alliage cuivreux damasquinée, ainsi qu’un décor incisé.