Tuiles plates

8| Epoque moderne [1492 / 1789]

Nancy (54) - Musée des Beaux-Arts - Nancy

Tuiles plates

Où le trouver

Nancy (54) - Musée des Beaux-Arts
3 Place Stanislas

54000 Nancy

Site internet

Numéro d'inventaire

99.14.23 (1-2)

Commune de découverte

Lieu-dit

Musée des Beaux Arts

Type d'intervention

Fouille

Année de fouille

1991

Responsable scientifique

MASQUILIER, Amaury

Datation de l'objet

8| Epoque moderne [1492 / 1789]

Domaine

Matériaux de construction

Matériaux

Architecturale

Dimensions

H. 3,3 cm

Bibliographie

Archéologie, hors-série n°11, juillet 1999, Nancy, l'archéologie d'une ville
© Musée des Beaux Arts, Nancy
La fibre végétale (en chaume ou roseaux) est l’un des premiers revêtements employés dans la couverture des toits à deux versants. L’adoption des tuiles en toiture a très probablement été motivée par la nécessité de limiter les incendies en raison de leurs propriétés ignifuges. L’archéologie a pu témoigner de l’utilisation de tuiles en terre-crue, cuite ou glaçurée, en bois, en ardoise, ainsi qu’en pierre ou en métal. Les tuiles sont généralement posées dans le sens longitudinal et superposées dans le sens de la pente, même si elles peuvent être appareillées de façon à produire des motifs géométriques variés. Le plus souvent clouées ou fixées par crochets – tel que nous pouvons l’observer dans cet exemple de la ville de Nancy – dans le cas des toits à forte pente, elles peuvent également être fixées par des vis.